en_tete
S.D.F.

De la burle aux alizés en téléchargement libre

Saltimbanques Des Flots

En famille.


Comme la pâtisserie, la plongée est une grande affaire de famille.

Jeannot, mon beau-père, plongeait avec son frère et son beau- frère .Les jours de repos, ils prenaient la direction de Marseille et des environs et se livraient à leur passion, accompagnés de légendaires plongeurs : Roger Poulain, René Cavallo, André Leducq...

Patrick et son frère prirent donc automatiquement le relais, passèrent le BE (niveau 1 de l’époque).

Les tracas de la vie, les emprunts sur le dos, et un métier difficile ne leur permirent pas de continuer très longtemps.

Cependant Franck lança le premier les hostilités en partant plonger, pour ses 40 ans, en Mer Rouge. Patrick, ne voulant pas rester en arrière, se remit donc à la plongée : Dans le club du village voisin, il reprit les gammes : allers et retours en piscine, cours théoriques et apéros !

Malgré quelques plongées en Corse dans les années 1990, la reprise ne fut pas facile mais ô combien excitante !
Il faut dire que, question matériel, des progrès énormes avaient été faits et la remise à niveau n’en fût que plus aisée ; L’appel des grands fonds se faisait sentir et la piscine devint bien sûr trop petite.

C’est donc à Marseille que se poursuivit le passage du niveau 2, du niveau 3 et du paddy rescue ; Dans un club de la pointe rouge, des professeurs qualifiés et passionnés, de surcroit fort sympathiques, encouragèrent nos deux compères qui ne se firent pas prier pour continuer leurs week end marseillais.

En 2008, la première grande expédition se prépare : Charles-Antoine, Valentin passent eux aussi leur paddy, Jeannot et Bruneau les rejoignent pour une petite remise en palmes.

De Martinique à Grenade, en passant par Cariacou et Mabouya, les plongeurs se régalent. A bord du Salina, Franck le D.P.de service prépare les plongées, gonfle les bouteilles, organise les palanquées avec maestro.
Les débriefings sont spectaculaires et durent tout l’hiver : Preuve en est :
Au repas d’anniversaire de ma belle-mère, un cycliste de ciment, et de surcroit immergé depuis des années a parcouru les distances suivantes :
A l’apéro : Grenade- Les Anses d’Arley
Après deux apéros : Les Anses d’Arley les Sisters.
Au vin blanc : Les Sisters –L’ile de ronde.
Après le vin rouge : retour du courageux à Grenade .Ouf ! Tout le monde est d’accord.

Quant à moi, j’ai réussi, tant bien que mal, à passer, grâce à un moniteur d’une patience phénoménale, mon baptême.
Je préfère, et de loin, préparer les petits toasts pour le retour des plongeurs.

corse

vdelo

axe fond
fond fonds
nous matos