en_tete
S.D.F.

De la burle aux alizés en téléchargement libre

Saltimbanques Des Flots

Mai « oui »

Dans un commerce, il ne faudrait jamais afficher
ses positions religieuses ou politiques.
C’est vrai, parce que c’est Jeannot qui le dit
et que mon beau-père préféré a (presque) tout le temps raison.
Mais, de temps en temps, un petit plaisir ne se refuse pas:
ce poème a été mis sur le mur de la pâtisserie au mois de mai 2005,
mois du référendum sur la constitution européenne.

.
Voici donc revenu le joli mois de mai
Les pots en chocolat emplissent la vitrine
Et chantent du bonheur la joyeuse comptine
Qui dit « oui » à la fête du verdoyant muguet.

Les dimanches suivants,le grand « oui » de la foi
Donne aux croquembouches le bon goût d’autrefois,
La saveur du partage. Un parfum de vanille
Flotte dans l’air sucré des repas de famille.

Lundi de Pentecôte pose encore la question :
Travailler ou flâner ? À quoi se consacrer ?
Si la cause est louable,le férié est sacré
Et l’appel du soleil un puissant tourbillon.

Mais sans hésitation, le vingt- neuf de ce mois,
Ce sera un vrai « oui » pour toutes les mamans
« Oui » bravo ,« oui » merci et nos cœurs en émoi
Chantent « Maman, je t’aime » cérémonieusement.