en_tete
S.D.F.

De la burle aux alizés en téléchargement libre

Saltimbanques Des Flots

Choisir un nom.

Lequel d’entre nous, se promenant le long d’un quai n’a pas regardé les noms des bateaux ?
Qui n’a pas dit un jour : « Si j’avais un bateau, je l’appellerai comme ci ou comme ça ? »
Seulement voilà, le moment venu, les ennuis commencent : -Tout d’abord, on n’achète pas un bateau tout seul et il faut donc trouver un nom faisant l’unanimité. -Il faut sortir des clichés et pouvoir se personnaliser avec le nom choisi. -La coutume veut (et chez les marins, elle a la vie dure) que l’on ne change pas le nom d’un bateau.
Patrick et moi, bien évidemment, n’avons pas les mêmes objectifs. Si je propose mon favori.« COMME TOI », il pense que si nous avions à appeler de l’aide nous ne serions pas pris au sérieux ! Que répondre à tant de prévoyances !
Par hasard, avec Paul-Alexis nous avons trouvé, dans le même genre « COMME TU VEUX ». Puis, « COMME TU VEUX MON CHERI ».
Patrick préférerait du plus classique, l’idée de « SALTIMBANQUES DES FLOTS » nous correspond assez bien : En effet « S.D.F » est sa trouvaille : -Sans Domicile Fixe : Cela va être notre cas. -Sur Domicile flottant : Également.

Le bateau que nous allons acheter a pour nom « ARAWAK ». Il existe aux Antilles des hôtels portant le nom de cette tribu des Amérindiens, mais nous ne l’avons pas choisi.
À quelques jours de notre départ en Martinique, la question reste donc toujours en suspens ! Lorsque je pense que nos enfants ont failli se prénommer « On a bien le temps » et « On verra bien » le pire est à craindre.